Paire de lits en rotin Louis Sognot vers 1955

Paire de lits en rotin Louis Sognot vers 1955

Paire de lits en rotin tressé.
Louis Sognot vers 1955.

Hauteur tête de lit : 79 cm
Largeur tête de lit : 110 cm
Longueur : 215 cm
Hauteur pied de lit : 69 cm
Largeur pied de lit : 107 cm

Louis SOGNOT (1892 - 1969)
Né en 1892, Louis Sognot apprend l'ébénisterie chez Jansen et travaillera à l'atelier Krieger spécialisé dans l'aménagement des paquebots.
En 1920, il rentre aux grands magasins du Printemps où il dirigera l'atelier Primavera, ce qui lui permettra de présenter ses premiers meubles aux Salon d'Automne et des Artistes Décorateurs.
Très inspiré par le mouvement moderne et notamment le cubisme, il développe un style personnel, réalisant avec Charlotte Alix de nombreux ensemble en métal se situant dans une certaine tradition française.
Proche de Le Corbusier, Robert Mallet-Stevens, Charlotte Perriand, René Herbst ou Marcel Breuer, il délaisse le métal pour le rotin lors de la crise des années 30.
Ses premiers essais se portent sur la décoration de villas ou d'ensemble pour de petites collectivités. Ainsi, au Salon des Arts Ménagers en 1939, il présente une chambre d'hôtel entièrement en rotin.
Après la seconde Guerre Mondiale, il définit un nouveau vocabulaire décoratif employant surtout du bois clair, du rotin et parfois du métal, de manière ponctuelle.
En 1951, avec le salon des arts ménagers, il s'affirme comme le spécialiste du rotin.
Très dynamique jusque dans les années 60, il expose aux Salon des arts ménagers mais aussi au salon des artistes déco­rateurs. Créant des meubles aux lignes souples et vigoureuses dont les formes ne sont pas sans évoquer parfois des styles anciens plus classiques.
Ce rare ensemble que nous vous présentons est caractéristique de ce type de mobilier en rotin que créait Sognot aux lignes souples et à l'ambiance chaleureuse et légère.